Artivika

Mon univers

ArtiVika ce sont des créations uniques inspirées de mon univers fantastique, féerique et poétique, réalisées dans mon atelier breton, aux portes de la forêt de Brocéliande et de son univers enchanteur.

Toutes les œuvres sont réalisées manuellement et composées de matériaux majoritairement recyclés.

*ArtiVika est une contraction de "artisanal" et de "vikara", mot sanscrit désignant la transformation de l’être, de la matière.

ArtiVika - Suspensions décoratives en fil de cuivre et perles

Le tournoiement du vent, les ondes de l’eau, les vrilles des lianes m’inspirent. Ainsi naissent les arabesques qui composent mes portails de fées.

Ces spirales et volutes représentent la vie, son évolution, le mouvement perpétuel de Dame Nature.
Les représentations stylisées sont papillons, libellules, phoenix, symboles de transformation et de légèreté.
Ou encore triskel, triquetra représentant l’harmonie de la nature et le cycle de la vie.

Quelques perles gracieuses ajoutent de la couleur, de la vibrance à l’ensemble. Généralement en verre, elles peuvent être également en pierres fines (ex semi-précieuses) et joindre leurs vertus à celles du cuivre, un allié pour contrer les ondes électromagnétiques nocives. En lithothérapie, ce métal est également réputé comme amplificateur d’énergie.

Il est important d’accorder une place de choix à ces féériques suspensions, afin que la lumière et le mouvement leur donnent vie.

« Puissent mes créations vous apporter autant de poésie et de douceur qu’elles m’en donnent ! »

Ondes aquatiques
Perles de pluie
Vrille végétale
Volutes de fumée
Branches tortueuses

Quelques conseils pour profiter longtemps de mes créations :

Emplacement :

À l’intérieur, près d’une fenêtre pour capter et faire vibrer les rayons du soleil.

En extérieur, privilégiez un endroit abrité et évitez les situations extrêmes (gel, plein soleil aux heures les plus chaudes). Le cuivre et les perles (verre ou pierres fines) y sont sensibles. Exposé à trop de chaleur, le métal pourrait, en se dilatant, briser les perles.
Quant au gel, il peut également les casser.
Veillez donc à rentrer votre Portail de fées quand vient l’hiver et profitez-en à l’intérieur !

Entretien :

Le cuivre est brut, il va donc se patiner au fil du temps. C’est le système de protection de ce métal qui, du coup, ne rouille pas.
Le cercle servant de support est en acier recouvert de cuivre par électrolyse.
Quelques fils (les plus fins) peuvent être émaillés et garderont plus longtemps leur brillance.
L’oxydation se fera plus ou moins vite en fonction de l’emplacement choisi : lentement à l’intérieur dans une pièce sèche, plus rapidement en extérieur.
Placé en extérieur, le cuivre finira également par revêtir son habit vert-de-gris qui le colorera alors de subtiles nuances de bleu et de vert.

Si vous désirez conserver sa couleur d’origine, vous pouvez le vernir en utilisant du vernis incolore en spray. Je n’en utilise pas, pour ma part, préférant l’évolution naturelle du métal et afin de ne pas entraver ses vertus énergétiques.
Ou bien, le baigner, quand il commence à se ternir, pendant quelques minutes dans de l’eau citronnée pour enlever la patine brune. Veillez à bien rincer dès que la patine a disparu afin de ne pas agresser le cuivre.

Pour les pierres fines :
Afin de les purifier, vous pouvez laisser tremper le Portail de fées pendant une nuit dans de l’eau (de préférence eau de source ou eau distillée). Le lendemain, utilisez un torchon ou un sèche-cheveux pour le sécher. Les pierres se rechargent ensuite à la lumière du soleil ou de la lune.


modes de paiements
paiements sécurisés Virement bancaire
modes de livraisons

par crealOuest

propulsé par E-SHOPS-CREALOUEST, l'annuaire des échoppes des créateurs de l'Ouest, propulsé parcrealOuest, Révélons ensemble la création dans l'Ouest!
concocté par laetitia philippe

2021 - 2022 Artivika